Nous contacter

Par téléphone

05 58 76 01 29

Par email

 

Par courrier postal

Votre pharmacie est membre du groupement de pharmaciens Giropharm.

Mon Espace Santé

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de nos services

Je m'inscris
 
 

CHECK-UP DE RENTRÉE : LES 4 INCONTOURNABLES

imprimer

L’heure de la rentrée a sonné ? Ce rituel annuel s’accompagne de quatre rendez-vous à cocher d’une croix rouge dans l’agenda santé de tous les enfants.

 

1.  JAMAIS SANS SES VACCINS


Les enfants d’âge scolaire ont trois grands rendez-vous avec la vaccination :


• à 6 ans : un rappel diphtérie, tétanos,   poliomyélite et coqueluche (DTCP) ;
• entre 11 et 13 ans : un nouveau rappel DTCP ;
• entre 11 et 14 ans pour les filles : la vaccination contre les papillomavirus, responsables de la majorité des cancers du col de l’utérus.

D’autres vaccins peuvent être recommandés au cas par cas. Les enfants asthmatiques ou diabétiques ont par exemple intérêt à se faire vacciner contre la grippe tous les ans avant l’hiver.

À NOTER : les ados qui effectuent de façon régulière du baby-sitting devraient être à jour de leur vaccination contre la coqueluche.

 

2.  LA VUE C'EST L'AVENIR

 

Un défaut visuel non corrigé peut occasionner des difficultés scolaires majeures. Les plus fréquents dans l’enfance sont la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme. Un bambin sur cinq est concerné ! Si le défaut visuel touche davantage l’un des deux yeux, il peut entraîner une amblyopie : l’œil qui voit moins bien est peu, voire pas utilisé. Un traitement est possible jusqu’à  7-8 ans.

L’amblyopie devient ensuite irréversible. Un contrôle systématique de la vue est conseillé dès l’âge de 3 ans, puis au CP et à l’entrée en sixième. Une consultation s’impose dans l’intervalle en cas de signe évocateur d’une baisse de la vue : l’enfant se cogne ou tombe souvent, lit et regarde la télévision de façon très rapprochée, confond des lettres, a des maux de tête, plisse fréquemment les paupières ou a du mal à suivre les lignes pendant la lecture.

À NOTER : l’acuité visuelle n’atteint 10/10 qu’à l’âge de 5-6 ans.  À 3 ans, elle est de 7/10 en moyenne.

 

3. DE BELLES DENTS BIEN ALIGNÉES

 

Pour s’habituer à aller voir le gentil dentiste sans peur, et pour s’assurer que tout va bien, un premier rendez-vous à l’âge   de 2 ans et demi à 3 ans est souhaitable. Le rythme des visites   varie ensuite selon les enfants, souvent une fois par an. Seul   un suivi régulier permet de dépister une carie à son début.   Les soins sont alors moins pénibles et moins longs. Le dentiste   pourra également dépister les malpositions dentaires, qui vont nécessiter, parfois dès l’âge de 7 ans, le port d’un appareil.   Son objectif n’est pas seulement esthétique. Réaligner les dents d’un enfant facilite le brossage, ce qui réduit le risque de caries !

À NOTER : le dispositif M’T Dents de l’Assurance maladie propose   un examen gratuit aux enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans chez  
le dentiste de leur choix. Si des soins sont nécessaires, hors orthodontie, ils sont pris en charge à 100 %.

 

3. LE CERTIFICAT MÉDICAL DES CHAMPIONS EN HERBE


Obtenir un certificat médical de non-contre-indication  à la pratique d’un sport est une obligation légale.   Sans lui, pas de licence sportive ni de compétition ! Le contenu de l’examen qui précède sa délivrance   est laissé au libre choix du médecin consulté.   Il recherche une contre-indication à la pratique   du sport choisi, même si elles sont devenues exceptionnelles. Le plus souvent, le médecin évalue aussi la croissance, vérifie la colonne vertébrale et teste l’aptitude à l’effort (série de flexions sur les jambes   par exemple). Il peut aussi donner des conseils en lien   avec la pratique sportive.

À NOTER : la durée de validité du certificat médical pourrait évoluer en cette rentrée 2014-2015, pour passer de 1 à 2 ans chez l’enfant. Il peut être fait dès le mois de juillet afin d’éviter les « embouteillages » de la rentrée.